Le Népal, un pays du continent asiatique, situé entre le Tibet et l’Inde, est un pays qui est réputé pour ses temples et ses montagnes. Maintenant que les frontières sont ouvertes, vous pouvez partir en voyage. Si vous avez choisi le Népal comme destination, voici tout ce que vous devez savoir pour profiter au maximum de votre séjour.

Les formalités administratives pour entrer au Népal

Si vous n’êtes pas indiens, alors il vous faut obligatoirement un visa pour pouvoir entrer et séjourner dans le territoire népalais. Pour avoir ce visa, vous devez présenter une demande de visa auprès de l’Ambassade du Népal de votre pays de résidence. Si votre laissez-passer est accepté après traitement consulaire, le visa est apposé dans votre passeport.
Vous pouvez demander votre visa en ligne, pour éviter les démarches fastidieuses et les déplacements.

Même si les frontières sont ouvertes, les mesures de sécurité contre le covid-19 ont été adoptées par les autorités népalaises, afin de limiter la propagation du virus. Pour les voyageurs vaccinés depuis au moins 14 jours, aucune quarantaine n’est obligatoire, sous condition qu’ils soient testés négatifs à l’arrivée. Par contre, pour les voyageurs non vaccinés, ils doivent non seulement avoir un motif impératif pour pouvoir entrer au Népal, mais ils doivent également être mis en quarantaine dans un hôtel agréé par les autorités pendant 10 jours.
Avant d’embarquer dans un avion en destination du Népal, vous devez présenter votre passeport avec le visa qui y est apposé. Un test Covid PCR, avec un prélèvement moins de 72 heures négatif. Une déclaration de santé, une réservation de trek ou d’hôtel, une copie d’un certificat de vaccination Covid si vous êtes vacciné. Et une attestation d’assurance qui couvre les frais médicaux (le Covid-19 étant inclus).

Les endroits à visiter et activités à faire au Népal

Une des montagnes qui fait la renommée du Népal est le mont Everest. Il est donc impensable de partir en voyage au Népal et de ne pas visiter le toit du monde. Pour cela, vous avez le choix entre : faire du trek de base de 14 jours à l’Everest. Ou bien survoler la montagne pendant 1 heure. Si vous aimez faire de la randonnée et de l’excursion tout en parcourant l’Everest bas, optez pour le trek. Mais si vous voulez découvrir le mont Everest sous un autre angle tout en passant au-dessus de la chaîne de montagne enneigée, le meilleur choix est le vol en avion.
Il faut également ne pas oublier de visiter la capitale du pays, Katmandou. Cette capitale colorée et pleine d’effervescence éveillera tous vos sens. Même après les séismes qui ont fait ravage dans le pays en 2015, la capitale du pays, ou plus précisément au Durbar Square, reste un musée d’architecture en plein air. Vous pouvez voir sur cette place des anciens palais, des statues hindoues. Des temples aux toits multiples avec ses pagodes et ses pavillons.
L’un des endroits à ne pas manquer au Népal est aussi la ville de Pokhara. Cette ville, bien qu’elle ne soit pas aussi historique que Katmandou, offre une des vues les plus exceptionnelles du monde. Sur la petite colline de Sarangkot, vous pouvez admirer une vue panoramique. À l’aube et au crépuscule, le spectacle est d’autant plus époustouflant.

Les meilleurs moments pour partir au Népal

Il est essentiel de noter que le climat au Népal présente de très grands écarts du fait de l’altitude au sein de chaque région. Le meilleur moment pour partir au Népal dépend alors de l’endroit que vous souhaitez visiter et de l’activité que vous voulez faire. Généralement, le meilleur moment pour partir au Népal est lors de la saison sèche qui s’étend du mois d’octobre au mois de mai. Durant cette période, les températures sont élevées, surtout dans la capitale, et il n’y a pas de pluie.
Pour faire l’ascension des montagnes telles que le mont Everest et l’Annapurna, il est préférable de choisir le printemps ou l’automne. Les mois de décembre et de janvier, ainsi que les mois allant de juin à septembre ne sont pas du tout recommandés pour cette activité.
Ce sont également les saisons idéales pour faire de la randonnée, du trek ou pour regarder les animaux dans leurs milieux naturels. Par contre, il faut éviter à tout prix de visiter Katmandou durant le mois de mai et juin, car durant cette période la chaleur y est insupportable et il y a de la boue partout dans les rues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.